L'émission Le temps d'un bivouac de Daniel Fiévet vous emmène en compagnie d'Eric Julien au nord de la Colombie à la rencontre des indiens Kogis.

Trois chamans Kogis lors de leur séjour à Toulouse à l'invitation de l'associatio Tchendukua - Octobre 2004
Trois chamans Kogis lors de leur séjour à Toulouse à l'invitation de l'associatio Tchendukua - Octobre 2004 © Maxppp / Michel Labonne

L'émission Le temps d'un bivouac de Daniel Fiévet vous emmène en compagnie d'Eric Julien au nord de la Colombie à la rencontre des indiens Kogis . Eric s'est donné pour mission de rendre leurs terres aux descendants des Tayronas .

L'histoire se déroule la Sierra Nevada de Santa Marta , au nord de la Colombie dans un massif montagneux de la C ordillières des Andes . Ici viventles Kogis , tribu indienne issue de la civilisation précolombienne des Tayronas . Nous sommes à 1200 km de Bogota , la capitale. Les conquistadors qui arrivent là en 1525 vont les poursuivre, les faire prisonniers, les décimer pour coloniser la terre. Les survivants de cette période sanglante se sont alors réfugiés plus haut dans les terres pour survivre. Ils sont les gardiens d'une sagesse et d'un savoir où l'équilibre de notre planète et la capacité de don et d'équilibre sont au centre de leurs préoccupations.

Eric Julien n'avait pas imaginé lors de son séjour là-bas, il y a trente ans, qu'il ferait dans des circonstances dangereuses la rencontre qui marquerait sa vie. Ecrivain et géographe, il était détaché à l'ambassade de France en Colombie. Les Kogis lui sauvent la vie alors qu'il est victime d'un œdème pulmonaire pendant une randonnée à 4500 mètres d'altitude.

Cette histoire, c'est l'histoire d'une promesse . Recueilli par les indiens, Eric Julien va être initié à la culture kogi , apprendre leur vision du monde et de la nature. En échange, il va tout faire pour les aider à retrouver leurs terres perdues depuis l'arrivée des conquistadors. Terres qu'ils ont continué de voir se réduire avec les paramilitaires et les narcotrafiquants.

Son association Tchendukua ("Comment converger vers l'unité") matérialise cette promesse : celle de racheter la terre des Kogis et la rendre à son peuple, et au-delà, sa mémoire et son histoire.

►►► Découvrez l'association Tchendukua , ici et ailleurs

►►► Retrouvez l'émission Le temps d'un bivouac de Daniel Fiévet

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.