Roland Garros
Roland Garros © Wikimedia commons
**Son nom est connu dans le monde entier mais, le plus souvent, il est associé au tennis. Pourtant, c’est bien dans l’aviation que s’est distingué Roland Garros. Alors, pourquoi avoir voulu baptiser du nom d’un aviateur un stade de tennis parisien ? L’idée n’est pas absurde tant Roland Garros a fait de sa vie un exploit sportif !** **C'est Xavier Mauduit qui nous raconte l'histoire :** "Moi, je veux un amour qui vole quitter la terre qui me désole, me désespère..." En 1988, **Laurent Voulzy, Alain Souchon** confient à Véronique Jeannot la chanson _Aviateur_ : "Je suis faite pour l’azur et ses conquêtes, pour le cuir des flying jackets, en coucou, en Biper, un aviateur". En 1988, l’année du centenaire de la naissance de Roland Garros, heureux hasard pour un heureux des airs, un aviateur. Dans les archives de l’histoire de l’aviation, au Château de Vincennes se trouvent les 74000 fiches du personnel de l’aéronautique militaire de la première guerre mondiale. Attardons-nous sur celle du Lieutenant Roland Garros. Sur ces quelques centimètres carrés de fiche cartonnée, il est indiqué qu’il est né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis de la Réunion, fils de Georges Garros et de Clara Faure. La fiche militaire ne s’attarde pas sur l’enfance de Roland Garros. Elle ne dit pas que son père est avocat. Elle ne dit pas non plus qu’après l’île de la Réunion, ses parents s’installent en Cochinchine. L’enfance de Roland Garros est tropicale. **A 12 ans, il est envoyé en métropole. La pneumonie l’attaque mais le sport le sauve : vélo, football.** **L'aventure a failli s'arrêter en 1911 à la Nouvelle-Orléans** Côté études, c’est HEC. Roland est un gamin brillant en rupture avec ses parents. Mais ça non plus, sa fiche militaire ne le dit pas. L’année 1909 est importante pour Roland Garros. Il ouvre un petit commerce d’automobile à côté de l’arc de triomphe. Mais c’est la mécanique volante qui l’attire. Il achète une Demoiselle Santos Dumont. Une des premières machines volantes. De sa passion, il fait sa profession. Son brevet de pilote en poche, il devient vite un nom chez les pionniers de l’aviation. Il participe aux meetings d’ici et d’ailleurs. D’ici, c’est Issy-les-Moulineaux et ailleurs, ce sont les Etats-Unis, Cuba et le Brésil. La revue aérienne se fait l’écho de ses exploits. **Le 10 janvier 1911, on peut y lire que l’aviateur a effectué un vol au-dessus du lac de Pontchartrain, c’est à la Nouvelle Orléans. Quand à 200 mètres d’altitude son carburant gela, cela provoqua l’arrêt immédiat du moteur.** L’appareil commença sa descente qui s’accentuant se changea bientôt en chute qui eut causé inévitablement la mort du pilote, si avant qu’elle ne se termina, le carburateur n’eut subitement dégelé. **Premier à traverser la Méditerranée en avion** Sur sa fiche militaire toujours, il est marqué que Roland est célibataire sans enfant, ce qui est vrai, il n’est pas marié mais il a une petite amie qui s’appelle Marcelle Georges. En 1913, Roland Garros est un garçon de 25 ans et ses exploits sont reconnus. Il excelle lors des meetings. Il a amélioré les records d’altitude, mais surtout, il est le premier à traverser la Méditerranée.**Le 23 septembre 1913, Marcelle est là pour assister à la traversée. Mais 7h53 plus tard, il n’y a personne pour l’accueillir à Bizerte en Tunisie. Il est décoré de la légion d’honneur comme le précise la fiche militaire.** Elle précise aussi qu’il est prisonnier évadé d’Allemagne. Après trois ans de captivité, il s’échappe avec un uniforme allemand. Et Garros reprend le combat. Sur sa fiche sont précisées les escadrilles auxquelles il a participé. Il y a aussi cette indication glaciale : personne à aviser Garros père 8 avenue Carnot Paris 75018.En octobre 1918, un militaire a pris la petite fiche et est allé prévenir son père que l’avion de son fils avait été abattu le 5 octobre à Vouziers dans les Ardennes. On l’a appelé pour reconnaître le corps mutilé de son fils. On a retrouvé un médaillon avec le portrait d’une femme, Marcelle, celle qui, elle aussi, voulait un amour qui vole ! **Ecoutez la chronique de Xavier Mauduit :**
**[►►► _L'Oeil du tigre_ consacrée à Roland Garros](http://www.franceinter.fr/emission-loeil-du-tigre-roland-garros-the-french)** **[►►► Roland Garros, le match de l'extension ](http://www.franceinter.fr/emission-planete-environnement-roland-garros-le-match-de-lextension)**
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.