[ Chaque vendredi, le journaliste Nicolas Filio lève le voile sur les images fausses ou trompeuses circulant sur le web ]

Existe-t-il, cet animal au pelage couleur charbon, dont des internautes partagent des photos en vous affirmant qu'il s'agit d'une espèce très rare ?

Lion "noir"
Lion "noir" © Keith Levit puis Pavol Dvorský - 2012

On a toutes les raisons d'être sceptique. Un lion noir ? On ne se rappelle en avoir vu dans aucun zoo, et encore moins en liberté. C'est justement ce qui fait le succès de l'animal sur internet : ce qui est rare est précieux. A moins de n'être que pure invention, évidemment.

L'image ci-dessus, alors ? Hélas, la quête de notre animal mythique commence par une déception. Ce n'est ici qu'une version recoloriée d'une photo de Keith Levit, prise en Namibie. Superbe, le majestueux félin d'origine n'en est pas moins tout à fait ordinaire. Couleur fauve.

Sur Twitter, on peut régulièrement lire qu'il ne reste plus sur la planète que cinquante lions noirs. Mais ce message posté sur Facebook nous apporte une information encore plus alarmante : il n'y en aurait plus qu'un.

Pourtant, un rapide examen permet de montrer qu'il s'agit de deux animaux distincts. Et s'ils sont noirs, ils ne le sont devenus que par la magie de la retouche d'images. Celui de gauche a lui aussi été photographié en Namibie, par Leo Palmer. Celui de droite, observé par Dennis Painting, est un lion blanc d'Afrique du Sud.

Enfin une couleur originale ! Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le lion blanc ne doit pas son teint à de l'albinisme, mais à une mutation génétique appelée leucistisme. Ainsi, "les lions blancs ont les coussinets, les narines et les lèvres noirs, leurs yeux peuvent être de couleur noisette, bleu-gris ou verts", peut-on lire sur le site du Zoo de la Flèche. Les lions blancs n'ont été révélés au grand public que dans les années 1970. Se pourrait-il alors que le lion noir existe mais qu'on ne le sache pas encore ?

Des témoins oculaires

Les rumeurs n'ont pas attendu les réseaux sociaux pour circuler. En 1940, un garde-chasse disait avoir vu plusieurs de ces fauves à la robe de jais dans le parc Kruger, comme le note le zoologiste britannique Karl Shuker. D'autres témoignages ont suivi. En 2008, toujours en Afrique du Sud, dans la province du Mpumalanga, l'agence régionale en charge du tourisme et des parcs a reçu plusieurs appels d'habitants effrayés. "Entendre parler de lions noirs nous surprend, avait déclaré un porte-parole de l'organisme au site News24, mais même si c'est difficile à croire, on ne peut pas simplement rejeter ces déclarations. Peut-être sommes-nous à l'aube d'une grande découverte." Les équipes de recherche envoyées patrouiller le terrain n'ont rien trouvé. A défaut de preuve, et si on veut bien écarter la thèse de l'hallucination, il est envisageable que ces témoins aient été dupés par l'obscurité ou qu'ils aient vu des lions qui s'étaient roulés dans la boue et avaient ainsi recouvert leur pelage d'une couleur sombre.

Il y a néanmoins des panthères noires, alors pourquoi l'existence de lions noirs serait-elle impossible ?

La réponse à cette question tient au milieu naturel de ces animaux. Parmi les principaux félins concernés par le mélanisme, cet excès de pigmentation qui leur donne la peau noire, on trouve le léopard (l'autre nom de la panthère), mais aussi le jaguar ou le tigre. D'ordinaire, ces fauves n'ont pas un pelage uniforme, mais tacheté, ou rayé. "Cela leur sert de camouflage pour mieux chasser, observe le biologiste Sébastien Verdin, responsable pédagogique du Parc des félins de Nesles (Seine-et-Marne). Les animaux atteints de mélanisme se rencontrent dans des milieux forestiers particulièrement fermés et sombres." Le surcroît de pigmentation qui caractérise le léopard noir ne le handicape pas mais lui permet une meilleure adaptation à son territoire.

Et le lion ? Il vit, lui, principalement en milieu ouvert, où sa robe claire et unie lui assure plus de discrétion. Portant un coup fatal à notre quête du mythique animal, Sébastien Verdin explique que, de toute manière, "les lions ne produisent pas naturellement de pigments noirs". C'est pour cela qu'on leur en ajoute avec Photoshop.

Vous pouvez me signaler les images fausses ou suspectes que vous voyez passer sur Internet cGFyIG1haWw= ou sur Twitter :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.