Twitter pourrait perdre son étoile
Twitter pourrait perdre son étoile © Radio France / Olivier Bénis

Une nouvelle version expérimentale de l'application Twitter sur Android a remplacé la fameuse étoile pour "faver" par un cœur. Les utilisateurs se mobilisent déjà pour protester contre ce changement à venir. Ça vous paraît futile ? Vous n'avez pas totalement tort... ni complètement raison.

Car Twitter, comme les religions, les sectes et la Ve République, est régi par des rituels qu'on ne change pas si facilement. Prenez le RT, par exemple. RT pour ReTweet, soit l'action de citer le tweet d'un utilisateur sur son propre compte, avec ou sans commentaire. Ces derniers mois, le RT a connu une évolution digne de Darwin. D'abord fonction imaginée par les utilisateurs pour compenser son absence (on copiait simplement le texte en y ajoutant les deux lettres "RT"), le retweet a fini par devenir un bouton permettant d'afficher le tweet d'origine sans aucune modification... Avant, finalement, d'ajouter une fonction "Citer" qui permet d'intégrer le tweet d'un autre utilisateur en le commentant.

Vous suivez toujours ? Accrochez-vous.

Twitter a depuis lancé une autre manière d'intéragir avec les autres utilisateurs : le Fav. Fav pour "Favori", ou "Favoriser", ou "Faver". Une icône en forme d'étoile qui permet selon les situations :

  • De signaler son intérêt pour un tweet
  • D'enregistrer un tweet pour le retrouver facilement (par exemple un article qui vous intéresse mais que vous n'avez pas le temps de lire)
  • D'éviter de retweeter publiquement un message tout en signalant à son auteur qu'on est d'accord avec lui
  • De montrer qu'on a bien lu un tweet
  • De faire coucou
  • De draguer
  • Etc, etc.

Bref, le Fav est un peu une fonction fourre-tout. Trop compliqué, pour Twitter, qui aimerait en faire une simple fonction d'interaction sociale, à l'image du fameux "J'aime"/"Like" de Facebook.

D'où cette nouvelle fonction, que certains utilisateurs ont vu apparaître. L'étoile qui représente le Fav est devenu, sur leurs écrans, un cœur. Un parti-pris très net pour la fonction "signaler son intérêt". C'est peut-être un détail pour vous, mais pour Twitter ça veut dire beaucoup.

Le cœur, un atout

Coeur
Coeur ©

Le site Mashable rappelle en effet que le cœur était l'une des recommandations récentes de Chris Sacca, l'un des principaux investisseurs de Twitter (et un ancien de Google). Dans une longue tribune sur "Ce que Twitter pourrait être" , il évoquait ainsi une nouvelle fonction en forme de cœur, un symbole "universellement compris et apprécié" qui pourrait "faire exploser l'engagement des utilisateurs à travers le monde" . Un symbole simple qui ferait de Twitter un réseau plus orienté vers les interactions (et moins sur le flux d'informations).

Sauf que ça ne plaît pas à tout le monde, pour deux principales raisons. D'abord, il faut bien l'avouer les utilisateurs de Twitter n'aiment pas trop qu'on change leurs habitudes. Le RT manuel, dépassé depuis longtemps, n'a jamais totalement disparu sur certains fils Twitter. Et pour ceux qui utilisent l'étoile comme marque-page, le cœur n'a aucun sens.

Et puis il y a cette sensation que Twitter cherche, avec cette nouvelle fonction et un paquet d'autres avant elle, de ressembler de plus en plus à son grand concurrent Facebook. Un rapprochement qui, d'un point de vue économique, se défend : contrairement à Twitter, le réseau social de Mark Zuckerberg a réussi à fidéliser ses utilisateurs et surtout à en tirer profit .

Reste à voir si ces cœurs convaincront les utilisateurs. Même s'il sera beaucoup pardonné à Twitter pour avoir été le premier réseau social à miser sur le gif animé .

Fou de joie
Fou de joie ©
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.