Les Français aiment la récup’ et pas uniquement en achetant des meubles dans les brocantes, puces ou les vide-greniers.

Canapé abandonné dans la rue
Canapé abandonné dans la rue © Getty / Michael Möller / EyeEm

Les « encombrants » sont souvent récupérés avant le passage du service en charge de la collecte.

Et pour cause, nous serions 39% à pratiquer le glanage qui consiste à ramasser des objets laissés dans la rue selon l’Observatoire des pratiques de consommation émergentes .

Un chiffre qui a sans doute inspiré les créateurs du site ruecup.com qui géo-localise les meubles abandonnés autour de vous. Chacun peut prendre en photo et localiser un meuble qu’il dépose ou qu’il croise sur son chemin afin que toute personne intéressée à proximité puisse le récupérer.

Pour le moment tout le territoire n’est pas couvert mais il y a déjà quelques pépites au moment où cet article est rédigé : une planche de surf à Paris (20ème), un canapé à Nantes, un clic-clac à Montpellier.

Enfin, les utilisateurs du site décrivent un minimum les caractéristiques et l’état du meuble pour se déplacer en connaissance de cause. Espérons que les brocanteurs ne se ruent pas sur ce service qui conjugue économie et recyclage.

►►► Pour découvrir le dossier « C’est qui le patron ? La marque qui donne les pleins pouvoirs au consommateur» écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h45 dans le 6/9 de Patricia Martin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.