Depuis 5 an, faute de places d’hébergement suffisantes, ces familles dorment chaque soir à l'Hôtel. Un coût exorbitant pour l’État, faute d'une vraie politique du logement.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.