A peine 48 heures après son interpellation à l'aéroport JFK de New York, Dominique Strauss-Kahn s'est présenté devant un juge new-yorkais pour évoquer une possible remise en liberté. Le parquet a demandé le placement en détention préventive de l'ancien favori des sondages pour l'élection présidentielle française, soupçonné d'agression sexuelle sur une femme de chambre d'un hôtel de Manhattan.

[ Article publié le 16 mai 2011 ]

La juge Melissa Jackson a refusé la mise en liberté demandée par les avocats de la défense, qui ont proposé la libération de leur client contre le versement d'une caution d'un million de dollars. Proposition rejetée, la juge craignant une fuite vers la France.

DSK, qui nie l'ensemble des faits qui lui sont reprochés, s'est déclaré non-coupable.

A la fin de l'audience, il a été conduit à la prison de Rikers Island, principal centre correctionnel de la ville de New York.

A New York, le compte-rendu d'audience de Grégory Philipps, avec Alain Passerel

3 min

DSK : audience du 16 mai

Partager

L'acte d'accusation, détaillé par Fabienne Sintes

46 sec

DSK : l'acte d'accusation

Partager

DSK a passé sa première nuit à Rikers Island, que nous décrit Fabienne Sintes

35 sec

DSK : Rikers Island

Partager

Après cette première audience, la suite de la procédure décryptée par Fabienne Sintes

1 min

DSK : la suite de la procédure (16/05)

Partager

Le dossier repose sur les accusations de la plaignante. Les précisions de Fabienne Sintes

49 sec

DSK : la plaignante (16/05)

Partager

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.