Marine Le Pen était cet après-midi devant le Sénat pour soutenir la proposition d'amendement de Jean-Louis Masson sur l'anonymisation des parrainages pour la candidature à la présidentielle. La candidate FN a saisi l'occasion pour rappeler une nouvelle fois qu'il lui manquait des signatures.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.