Le procureur Cyrus Vance demande au juge l'abandon des poursuites

Dans le texte de la motion de non-lieu, adressée au juge Michael Obus, Cyrus Vance écrit « Nous recommandons respectueuse- ment que les poursuites soient abandonnées », la déposition de Nafissatou Diallo n'ayant pas dissipé les « doutes raisonnables ».

Nous n'avons pas confiance en elle pour dire la vérité si elle devait témoigner

Nafissatou Diallo « n'a pas été sincère sur des points importants et des détails », écrit le Procureur de Manhattan qui ne pense pas pouvoir exploiter aux Etats-Unis la plainte déposée par Tristane Banon en France (lire le document intégral, traduit par Rue89).

Selon Cyrus Vance, Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo ont bien eu une relation sexuelle

« hâtive», mais il n'est pas possible de certifier qu'elle lui a été imposée et les mensonges de la jeune femme dans presque tous les entretiens avec les procureurs rendent la poursuite de la procédure impossible.

C'est cette décision que le Procureur Vance a communiqué à Nafissatou Diallo et à son avocat lors d'un entretien lundi, peu après 21h heure de Paris.

Un entretien très brèf. Vingt minutes après Kenneth Thompson dénoçait un déni de justice. « Le procureur de Manhattan Cyrus Vance refuse le droit à la justice d'une femme victime d'un viol », a-t-il déclaré à la presse. « Il n'a pas seulement tourné le dos à une victime innocente mais aussi aux preuves physiques et médicales ».

Si le procureur de Manhattan, qui est élu pour protéger nos mères, nos filles, nos sœurs, nos femmes et tous ceux que nous aimons, ne les défend pas quand elles sont violées ou sexuellement agressées, qui le fera ?

Kenneth Thompson, l'avocat de Nafissatou Diallo

Kenneth Thompson et Nafissatou Diallo après leur rencontre avec Cyrus Vance
Kenneth Thompson et Nafissatou Diallo après leur rencontre avec Cyrus Vance © Reuters / Eduardo Munoz

Kenneth Thomson avait dit dès samedi au New York Times s'attendre à ce que Cyrus Vance abandonne les poursuites et plusieurs médias américains indiquaient lundi que le procureur avait demandé au juge de classer le dossier contre Dominique Strauss-Kahn.

Quelques minutes après l’entretien Diallo-Vance, les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont indiqué que leur client était reconnaissant envers le procureur de Manhattan d'avoir demandé l'abandon des charges.

De son coté Cyrus Vance n’a fait aucune déclaration.

Prochain rendez-vous judiciare à 17H30, heure de Paris

Si le juge accepte la motion d'abandon des charges de la part du procureur, Dominique

Strauss-Kahn, sous le coup de sept chefs d'accusation, dont tentative de viol, agression sexuelle et séquestration, sera libre de quitter immédiatement les Etats-Unis. Mais cela ne mettra pas un point final à l'affaire aux Etats-Unis puisque Kenneth Thompson a lancé au début du mois une procédure civile devant un tribunal du Bronx pour obtenir des dommages et intérêts.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.