Police de caractères
Police de caractères © Radio France

300 millions d’euros d'économie par an grâce à un changement de police de caractère. Alors qu’on parle de rationaliser les dépenses en France, l’idée d’un étudiant américain pourrait séduire notre binôme de ministres à Bercy, Sapin et Montebourg.

Suvir Mirchandani a 14 ans. Il propose de changer la police de caractère des documents officiels américains. Je vous passe les détails des calculs mais si on utilisait la police la plus fine, à savoir la Garamond, les économies d’encre et de papier s’élèveraient à 300 millions d’euros aux États-Unis. Le bureau d’impression du gouvernement américain dit se pencher sur ce problème en plaçant déjà le maximum de documents en ligne.

Et si le calcul était erroné ?

Selon FastCoDesign, Garamond est 15% plus petite que les autres polices, ça représente 28% de surface à imprimer en moins. Suvir Mirchandani a calculé 24%. Problème : selon le laboratoire de recherche sur le design et les polices de caractère, la consommation d'encre ne dépend pas de la taille de la police de caractère. Autre argument : les entreprises comme le gouvernement américain paient les impressions à la page et non à la quantité d'encre comme les particuliers, des paramètres qui n'ont pas été pris en compte par Suvir Mirchandani.

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/01/7206e46a-88f7-11e3-b517-782bcb6744eb/640_netplusultra.jpg" alt="image lien émission netplusultra" width="639" height="150" />
image lien émission netplusultra © Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.