Un chiffre effrayant et encourageant. Cela signifie que les traitements actuels permettent de mieux vivre avec la maladie. Le nombre de malades nouvellement infectés baisse de 15%. Même tendance pour les décès.

Danielle Messager

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.