L'appel pour la dignité et l'égalité lancé par huit représentantes des pays du printemps arabe, et soutenu par France Inter, a déjà recueilli 35.000 signatures.

Ce n'est qu'un début pour l'avocate féministe tunisienne Bochra Belhadj Hamida. Elle l'a dit à Dominique André.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.