Algérie : bilan définitif de la prise d'otages
Algérie : bilan définitif de la prise d'otages © Reuters

Le Premier ministre algérien s'explique sur le déroulement de la prise d'otages sur la base d'In Amenas. Le complexe gazier, situé dans le sud-est de l'Algérie, avait été assailli mercredi par une trentaine de personnes. L'armée algérienne est finalement intervenue et a mis fin à cette opération samedi.

Le bilan toujours provisoire fait état de 38 morts, de neuf nationalités différentes. Parmi les dépouilles, sept corps n'ont pas encore été identifiés. Abdelmalek Sellal n'a donc pas donné de détail quant à la nationalité des victimes, sauf pour la seule victime algérienne. Mais certains pays ont d'ores et déjà confirmé l'identité de certains morts : un Français, un Américain, deux Roumains, trois Britanniques, six Philippins et sept Japonais.

Du côté des assaillants, Abdelmalek Sellal annonce que 29 d'entre eux ont été tués dans les opérations militaires. Trois ont été arrêtés. Le Premier ministre algérien assure que les 32 assaillants arrivaient du nord du Mali. Ils étaient de nationalités algérienne, canadienne, égyptienne, tunisienne, malienne et mauritanienne.

Tous étaient membres du groupe de Mokhtar Belmokhtar, l'un des fondateurs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a quitté en octobre dernier pour fonder son propre groupe.

Les détails avec Leila Berrato

Bilan prise d'otages en Algérie
Bilan prise d'otages en Algérie © Radio France

.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.