Le réquisitoire est sévère : 6 ans de prison ferme requis contre ce physicien franco-algérien de 35 ans, accusé d'avoir envisagé des attentats sur le territoire français. Le jugement a été mis en délibéré au 4 mai.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.