Trois semaines après son arrestation, Dominique Strauss-Kahn a formellement annoncé qu'il plaidait "not guilty" à propos des faits qui lui sont reprochés. Ce qui ouvre la voie à la tenue d'un procès.

[ Article publié le 6 juin 2011 ]

Troisième comparution et nouvelle audience devant la Cour suprême de New York: une audience "express" qui aura duré moins de dix minutes.

Dominique Strauss-Kahn a comme prévu plaidé non-coupable des accusations d'agression sexuelle portées contre lui par l'employée d'un hôtel new-yorkais.

Sur les conseils de ses avocats, il a donc choisi d'être confronté à un jury populaire, en tablant sur une peine limitée, voire un acquittement. Un procès devrait donc se tenir dans les prochains mois.

Pour l'instant, les avocats de DSK sont restés très discrets sur la ligne de défense qu'ils souhaitent adopter, mais Benjamin Brafman se dit confiant sur l'issue de l'affaire.

Les précisions de Fabienne Sintes sur cette audience technique et expéditive

[![Partager](/sites/all/themes/fi_player_theme/css/img/share/btn-export.png)](/player/embed-share?content=1075 "Intégrer ce player sur mon site") _L'employée du Sofitel de New York qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle témoignera au procès, a annoncé l'un de ses avocats, Kenneth Thompson_
[![Partager](/sites/all/themes/fi_player_theme/css/img/share/btn-export.png)](/player/embed-share?content=1077 "Intégrer ce player sur mon site") _Maître Brafman, interrogé par M6 (05/06/11)_
[![Partager](/sites/all/themes/fi_player_theme/css/img/share/btn-export.png)](/player/embed-share?content=1081 "Intégrer ce player sur mon site") L'avocat vedette et son confrère William Taylor se sont plaint de récentes fuites dans la presse, provenant selon eux de la police new-yorkaise (NYPD). Ils ont estimé qu'elles pourraient faire obstacle à un procès équitable._Les explications de Fabienne Sintes (27/05/11)_
[![Partager](/sites/all/themes/fi_player_theme/css/img/share/btn-export.png)](/player/embed-share?content=1083 "Intégrer ce player sur mon site")
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.