Christian Jacob, le maire de Provins et chef de file de l’UMP a l’assemblée Nationale oblige l’un des offices HLM de sa ville à financer et installer sur les immeubles des caméras de vidéosurveillance reliées directement au commissariat. Les Foyers de Seine et Marne ont besoin que la mairie se porte garant d’un prêt bancaire pour pouvoir réhabiliter les immeubles sociaux. Et avant de donner son accord, Christian Jacob a posé une condition : l’installation de plusieurs caméras au cœur du quartier.

Antoine Giniaux

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.