Après un long marathon judiciaire de 8 ans, et à peine son ultime recours rejeté, l'islamiste Abou Hamza, l'imam aux prêches haineux de la mosquée de Finsbury Park à Londres considérée comme la plaque tournante d'Al quaida en Europe, était mis dans l'avion, avec ses quatre co-accusés, direction Washington qui demande depuis des années son extradition, Franck Mathevon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.