Il y a 20 ans que ce célèbre chœur professionnel français enregistre des disques et se produit dans le monde entier, avec à la baguette, celle qui l’a conçu, Laurence Equilbey.

Accentus
Accentus © Radio France / Naïve

Quel choc, la découverte d’ « Accentus », en 2001, avec le disque « Transcriptions », chez Naïve, en écoutant notamment le célèbre adaggio de Barber repris uniquement par des voix…

"Accentus" reçoit, d’ailleurs l’année suivante une Victoire de la musique. Il est couvert de lauriers depuis, régulièrement. C’est vrai qu’il y a une immédiateté de la séduction, quand on est auditeur profane ou mélomane. Difficile de ne pas être saisi par la beauté du chœur a capella, mais il y a aussi de la part de Laurence Equilbey en 20 ans un travail considérable. Elle a beaucoup cherché, creusé. Sur son bureau, on distingue plusieurs piles pour chaque travail en cours. C’est une musicologue exigeante qui a beaucoup défriché au départ, transcrit des œuvres pour la voix et qui peut s’enorgueillir d’avoir traversé une grande partie du répertoire pour chœur a capella, Poulenc, entre autres, côté français, ou les pages allemandes, Strauss et Schoenberg, les russes, Rachmaninoff... Sans compter le répertoire contemporain abordé par la chef qui passe commande auprès de compositeurs d’aujourd’hui, Dusapin notamment, et trouve aussi l’énergie de former des jeunes au chants : le jeune chœur de Paris est né sous son impulsion. Vous retrouvez sur le disque "Best 20", la variété des genres et des formes abordés par le chœur, le travail diversifié des chanteurs.

Laurence Equilbey
Laurence Equilbey © Radio France / Vincent Josse

Après 20 ans d’une démarche très professionnelle qui a touché un public large, le souhait de Laurence Equilbey est qu’Accentus et toutes les compagnies indépendantes dont le succès est établi soient aidées par l’Etat et les collectivités. Elle rêve d’un lieu attribué à Accentus, un lieu d’accueil pour son chœur et des compositeurs, des gens de la scène, des arts plastiques et de la vidéo. La chef déborde toujours d’envies et d’idées. Bon anniversaire, « Accentus » !

"Best 20 Accentus", Naïve. En concert le 2 avril, salle Pleyel à Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.