Les jeunes filles étaient parties vendredi midi de Marseille. Le soir même elles ont été fauchées, à pied, en pleine nuit sur l'autoroute A7. Les enquêteurs savent maintenant qu’elles avaient pris un train dont elles avaient été expulsées faute de billet.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.