Reporter - Enquête sur le cabinet noir d'Yves Bertrand

Le 27 novembre dernier, interrogé sur France-Inter, Yves Bertrand dément les accusations d’Imad Lahoud : « Je ne connais pas Imad Lahoud , dit-il.Je le connais par la presse. Je ne l’ai jamais vu. Il n’est jamais venu dans mon bureau. Je ne l’ai jamais commandité pour inscrire le nom de qui que ce soit sur cette fameuse liste. » Et quand on l’interroge sur l’étrange mention portée sur ses carnets, concernant Imad Lahoud, à la date du 8 mai 2001 : « pourrait travailler contre Lionel Jospin », Yves Bertrand ne se démonte pas : « "Pourrait travailler contre Lionel Jospin", ça ne veut pas dire que c’est moi qui l’ait incité à travailler contre Lionel Jospin » , explique l’ex-patron des RG, « ça veut dire que c’est un garçon "susceptible de travailler contre Lionel Jospin", c’est comme ça qu’il faut l’interpréter. C’est ce qui se disait sur lui. C’est pour ça que j’avais écrit ça, c’était une rumeur, une de plus… Mais cela ne veut pas dire que c’est moi qui allait le faire travailler contre Lionel Jospin ! »

__

Bertrand affirme donc qu’il ignorait l’existence d’Imad Lahoud… Pourtant, ce dernier est « traité » par les RG depuis avril 2001.

D’ailleurs, dans les colonnes du Point, l’ex-commissaire Brigitte Henri, membre du premier cercle d’Yves Bertrand, explique avoir rencontré « à six ou sept reprises » Imad Lahoud, en 2003-2004 et en avoir rendu compte directement à son patron.

Yves Bertrand « ment quand il dit qu'il ne savait pas que je rencontrais Lahoud » , déclare même Brigitte Henri.

Ecoutez la réaction d’Yves Bertrand sur les déclarations d’Imad Lahoud et de Brigitte Henri… L’ancien patron des RG explique qu’il n’a découvert que « peu de temps avant son départ » qu’Imad Lahoud avait un officier traitant aux RG. Yves Bertrand affirme également n’avoir évoqué qu’à une seule reprise le cas d’Imad Lahoud avec Brigitte Henri (au moment de la médiatisation de l’affaire Clearstream) et qu’il aurait alors dissuadé Brigitte Henri de continuer à voir Lahoud.

Yves Bertrand

Intoxication, manipulation, désinformation… Quelles méthodes se cachent derrière les fameux « carnets noirs » d’Yves Bertrand ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.