C'est le cinquième jour de grève dans les aéroports français et la droite ressort sa "solution miracle" : le service garanti. Il pourrait s'appliquer pour la première fois à une entreprise privée : Air France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.