Pour l'instant aux portiques de sécurité, ce sont toujours des policiers qui assurent le service. Histoire d'éviter la pagaille en ces weekends de fête. Les agents eux poursuivent le mouvement et les négociations sont en cours.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.