Pascal Bonnefoy a été mis en examen pour avoir enregistré pendant un an les conversations tenues au domicile de Liliane Bettencourt. Pour son avocat, Maître Antoine Gillot, il voulait prouver que la vieille dame était victime d'abus de faiblesse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.