Dans une interview parue dans le JDD, l'avocat d'origine libanaise Robert Bourgi affirme que Jacques Chirac et Dominique de Villepin auraient perçu des sommes importantes pour alimenter leurs campagnes et leurs réseaux d'influences politiques.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.