Alors que l'affaire DSK pourrait toucher à sa fin, en tout cas dans son volet pénal aux États-Unis, les militants PS réunis hier à la fête de la rose de Frangy-en-Bresse n'imagine pas un retour de l'ancien favori de la primaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.