Vingt-huit ans après la mort du petit Grégory Villemin, retrouvé dans la Vologne (Vosges), les parents ont obtenu l’autorisation de nouveaux examens. Des recherches ADN vont être faites sur les vêtements et les chaussures de l’enfant. Denis Guey.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.