Le commissaire Neyret est toujours en garde à vue à Lyon. Il est soupçonné de corruption et de détournement de drogue. La situation est cocasse pour les collègues du gardé à vue, toujours N°2 de la police judiciaire lyonnaise.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.