Deux semaines après la révocation du numéro 2 de la PJ de Lyon, impliqué dans une affaire de corruption, on a appris qu'un magistrat était en garde à vue à Cayenne en Guyane. Il était auparavant en poste à Lyon.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.