Plusieurs familles de militaires réclament le retrait de nos troupes d'Afghanistan. C'est le cas de Monique Panézik, elle a perdu son fils unique en Afghanistan. Le caporal Jean Nicolas Panézik a été tué le 23 août près de Tagab. Il avait 25 ans. Pour Monique, sa maman, chaque soldat tué en Afghanistan rouvre une plaie béante. Témoignage recueilli par Delphine Gotchaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.