2 min

Inter treize - AfSud =D= 13h Q/R Ribstein

Après la fusillade qui a coûté la vie à 34 grévistes tués par la police, un mineur sur quatre seulement a repris le travail, malgré l’ultimatum de la direction les menaçant de licenciement. La fusillade a provoqué la stupeur en Afrique du Sud et renvoyé la population aux pires heures de l'apartheid.Sur place, la correspondance de Sophie Ribstein

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.