2 min

Inter treize - AfSud =D= 13h Q/R Ribstein

Après la fusillade qui a coûté la vie à 34 grévistes tués par la police, un mineur sur quatre seulement a repris le travail, malgré l’ultimatum de la direction les menaçant de licenciement. La fusillade a provoqué la stupeur en Afrique du Sud et renvoyé la population aux pires heures de l'apartheid.Sur place, la correspondance de Sophie Ribstein

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.