Air France prévoit un accroissement du temps de travail et un plan de départs volontaires concernant 5.000 postes d'ici à 2015, sans licenciements secs, selon le Le Figaro.fr. La direction dément ces chiffres et parle de discussions avec les syndicats Régis Lachaud

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.