Les Amis de la Syrie étaient réunis aujourd'hui à Istanbul pour accentuer la pression sur Damas. Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, veut "fixer une limite dans le temps" à Bachar Al-Assad pour mettre en oeuvre le plan Annan.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.