C'est la première visite en 24 ans d'un chef de la diplomatie française en Birmanie, dans le but d'encourager les réformes entreprises par le nouveau régime.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.