Michel Courtois médecin expert de l'association des quelque 1400 victimes des implants PIP estime que le décès de l'une d'elle est lié à ces prothèses mammaires dont le silicone provoque des fissures.

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.