Ses amis et ses voisins parlent d'un garçon "influençable", "qui buvait de l'alcool", "qui se cherchait", "un garçon poli". Alexandre Dhaucy a été placé en garde à vue hier. Il a avoué être l'auteur de la tentative d'assassinat sur un militaire français.

Alexandre Dhaussy, 22 ans, a été arrêté hier matin à la Verriers dans les Yvelines. Ce jeune converti à l'Islam a reconnu cette agression "au nom de son idéologie religieuse". Un jeune homme "à la dérive" qui aurait été directement inspiré par l'assassinat d'un militaire à Londres, selon des experts.

Reportage chez lui, autour de La Verrière, Philippe Randé

Il avait été "signalé" en février comme "se radicalisant" par une note de la Sous-direction de l'information générale des Yvelines, une note précisant qu'il avait refusé un emploi en 2011 qui l'aurait placé au contact de femmes. Selon le procureur, jusqu'alors, "Alexandre n'était pas connu des services spécialisés". Repéré lors d'une prière de rue en 2009, il n'était pas apparu comme représentant un caractère de dangerosité.L'avancée de l'enquête, Franck Cognard

__ Selon le procureur de Paris, François Molins, ma "qualification terroriste" de son acte sera probablement retenue. ### Le déroulement des faits
L'agression de la Défense
L'agression de la Défense © Radio France
Les enquêteurs ont d'abord découvert le sac du jeune homme qu'il a laissé sur place. Ils ont alors trouvé un couteau et une bouteille d'eau ce qui a permis d' "isoler son profil génétique", selon le procureur. Les enquêteurs sont ensuite remonté jusqu'à Alexandre Dhaucy qu'ils ont identifié dimanche soir. Le visionnage des images de vidéosurveillance du centre commercial des Quatre-Temps de la Défense et de la RATP ont permis de constater que "l'auteur des faits, à 17H46, a fait une prière musulmane", soit huit minutes avant l'attaque, selon M. Molins. Une heure plus tôt, à 16H44, il achetait deux couteaux dans le centre commercial, a précisé le procureur.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.