Le tableau a été dénoncé par un visiteur mécontent
Le tableau a été dénoncé par un visiteur mécontent © Maxppp

Konstantin Altounine, le peintre qui avait représenté Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev en sous-vêtements féminins a fui la Russie. Il s'est réfugié en France où il demande l'asile politique.

A Saint Petersbourg la nuit dernière la directrice du musée privé, "Le musée du pouvoir" a été interpellée et emprisonnée pendant quelques heures sans qu'on lui fournisse la moindre explication. Dans ce musée où sont exposés des toiles représentant des hommes politiques historiques, il y avait une oeuvre moderne mettant en scène Poutine et Medvedev en sous-vêtements féminins et intitulé "travestis". Lorsqu'on connait l'humour de Vladimir et l'affection qu'il voue aux homosexuels, c'était osé. La police a saisi la toile et son auteur Konstantin Altounine qui voulait par là pointer le jeu politique interchangeable des deux hommes et dénoncer les lois homophobes a fui la Russie .

Julie Pietri a rencontré l'artiste

Une exposition des des toiles de Konstantin Altounine aura lieu vendredi soir à Paris à la maison d'Europe et d'Orient, c'est dans le 12ème

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.