Faire de la radio, c'est aussi recevoir des mails comme celui-là. Des mails envoyés instantanément et que vous trouvez de retour à votre bureau : nom = P...prenom = Michelsexe = Mage = 50-59 ansville___pays = Varsovie-Pologne"Bonjour Monsieur Josse je vous écoute ce matin de Varsovie, vous parlez du Livre Inter, donc de littérature.Et vous posez cette question :" vous lui direz quoi... ? ""Pourquoi pas :" que lui direz vous ? "J'ai l'impression que vous parlez de plus en plus comme dans la rue, et vous n'êtes pas le seul sur France Inter, malheureusement.Colombe vient aussi ( encore ! ) de poser fois une question sous cette même forme." c'était quoi ? "Bonne journéeMichel P."Parler comme dans la rue... Après tout, c'est un compliment, non? Cela signifie parler à tout le monde, ne pas trop "écrire", être accessible... Ah, si nous pouvions sur Inter reprendre le flambeau d'Antoine Vitez et de son légendaire "Elitaire... pour tous!" Mais je doute que notre ami polonais soit satisfait de ma réponse.PS : à l'instant, ce mail de Michel P : "Pardonnez moi, je ne voulais surtout pas être blessant. J'aime vous écouter. Et vous êtes bien bien loin de vous exprimer comme......... un certain Président.Bonne journée MP"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.