François Hollande et Angela Merkel pensent que la crise de l'euro est passée. En revanche, de nombreuses divergences demeurent : une rencontre bilatérale a été organisée en urgence cet après-midi. Betrand Gallicher.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.