Les parties civiles dans le dossier demandent la récusation de la présidente de la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris. La magistrate en question, Martine Bernard, a de nouveau dessaisi la semaine dernière la juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy dans un dossier de l'amiante. C'est la deuxième fois qu'elle le fait, la première ayant été annulée par la Cour de cassation.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.