Les parties civiles dans le dossier demandent la récusation de la présidente de la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris. La magistrate en question, Martine Bernard, a de nouveau dessaisi la semaine dernière la juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy dans un dossier de l'amiante. C'est la deuxième fois qu'elle le fait, la première ayant été annulée par la Cour de cassation.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.