Dans son rapport annuel sur les violences policières, l'ONG met en avant cinq exemples de décès survenus lors d'interpellations pour dénoncer "l'impunité" de certains policiers soupçonnés de violences et réclamer dans ces affaires des enquêtes "impartiales"Vanessa Descouraux

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.