L'auteur présumé de la tuerie d'Oslo a reconnu les faits hier et risque selon le droit norvégien une peine de 21 ans de prison maximum. Une peine jugée insuffisante pour un individu qui semble convaincu des bienfaits de ses actes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.