Le Pacte budgétaire européen. L'allemagne d'Angela Merkel écarte toute idée de renégociation. Mais dans une interview accordée à un journal allemand, la chancelière évoque l'idée de distiller un peu de croissance pour mettre de l'huile dans les rouages économiques de l'Union européenne. Faut il y voir un effet Hollande qui n'a jamais caché qu'il souhaitait faire bouger les lignes ? Toujours est-il qu'Angela Merkel a inscrit le mot croissance sur le calendrier des prochaines réunions européennes. En parler n'engage à rien, c'est ce que fait Merkel explique Jean Hervé Lorenzi, le President du Cercle des Economistes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.