La chancelière assouplit sa politique de rigueur budgétaire pour l'Europe. Avant son discours très attendu d'aujourd'hui, la chancelière allemande parle à son tour de croissance. Elle parle même d'un agenda de croissance pour le sommet européen de juin. Est- ce la fin de l'austérité au sein de l'Union ? Pas sur mais c'est une indication.

Lise Joly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.