Alors que la Ligue Arabe devrait confirmer la suspension de la Syrie, des déserteurs de l'armée auraient attaqué ce matin près de Damas un centre des services de renseignement du régime.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.