Trente ans après la guerre, l'Argentine va dénoncer à l'ONU une nouvelle "militarisation" britannique en cours autour de l'archipel, après l'arrivée du prince William sur place et l'envoi d'un nouveau navire de guerre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.