L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été arrêté en Serbie. Il était recherché depuis 1995 par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie pour le massacre de Srebrenica.

"Au nom de la république de Serbie, nous annonçons que Ratko Mladic a été arrêté" , a déclaré le président serbe Boris Tadic, lors d'une conférence de presse convoquée en urgence.La déclaration du président serbe

D'après la radio de Belgrade B92, Mladic a été interpellé dans un village près de Zrenjanin, dans le nord de la Serbie. L'ancien général y vivait sous un faux nom. Des tests ADN auraient confirmé sa véritable identité.Ratko Mladic a été inculpé de génocide par le TPIY pour le massacre à l'été 1995 de 8.000 Bosniaques musulmans à Srebrenica, dans l'est de la Bosnie, et pour le siège de Sarajevo (1992-1995).Le portrait de Ratko Mladic, par Yves Izard

Avec son mentor politique Radovan Karadzic, capturé en 2008, il était le dernier grand criminel de guerre présumé recherché dans les Balkans. Son arrestation était une condition posée depuis longtemps par l'Union européenne à l'intégration future de la Serbie.La réaction du général français Philippe Morillon, qui commandait les forces de l'ONU en Bosnie et qui avait tenté d'empêcher le massacre de Srebrenica. En vain...

Ce qui est reproché à Ratko Mladic
Ce qui est reproché à Ratko Mladic © radio-france /

Ce qui est reproché à Ratko Mladic
Ce qui est reproché à Ratko Mladic © radio-france /

Mots-clés :

Derniers articles

Monde

Alep : qui va bouger ?

mardi 27 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.