C’est l'un des derniers actes de la tragicomédie de l’UMP. Le R-UMP, groupe parlementaire créé par François Fillon pendant la guerre fratricide de la présidence de l’UMP, a été dissous mardi.

Ni François Fillon, qui présidait le Rassemblement-UMP, ni aucun de ses représentants n'étaient présents pour annoncer la mort du groupe parlementaire éphémère.

Le R-UMP : 70 députés et 3 apparentés

Tous les députés qui se réclamaient du R-UMP vont donc devoir retourner au bercail et rejoindre les rangs du groupe UMP. Il devront écrire une lettre au président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, pour confirmer ce retour.

Le reportage de Carine Bécard à l'Assemblée Nationale

Prochaine étape : la constitution de la nouvelle équipe dirigeante de l’UMP. Elle sera présentée par Jean-François Copé mardi à 16H30 au siège du parti à Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.