Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque de Londres qui a fait trois morts mercredi, alors que la Première ministre s'est exprimée ce jeudi devant le Parlement.

L'attaque de Londres a fait 3 morts et a été revendiquée par le groupe Etat islamique
L'attaque de Londres a fait 3 morts et a été revendiquée par le groupe Etat islamique © Maxppp / Rob Pinney

Le groupe Etat islamique a revendiqué ce jeudi midi l'attaque qui a fait quatre morts (dont l'assaillant) et une quarantaine de blessés à Londres mercredi après-midi. C'est l'organe de propagande Amaq du groupe Etat islamique qui a transmis un communiqué, expliquant que l'assaillant est l'un des "soldats" de l'organisation terroriste.

Nous n'avons pas peur, Theresa May

"Nous n'avons pas peur", a lancé la Première ministre britannique ce jeudi matin devant le Parlement de Londres, au lendemain d'une attaque qui a fait trois morts et une quarantaine de blessés devant ce même Parlement. Les trois victimes décédées sont une femme d'une quarantaine d'années, un homme d'une cinquantaine d'années ainsi qu'un policier âgé de 48 ans.

"Hier un acte de terrorisme a essayé de réduire au silence notre démocratie mais aujourd'hui nous vivons normalement. Nous délivrons un message simple : nous n'avons pas peur et nous ne nous résoudrons jamais à vaciller devant le terrorisme. Nous sommes ici dans ce très vieux parlement parce que nous savons que la démocratie et ses valeurs prévaudrons toujours", a déclaré Theresa May. Elle a rendu hommage aux policiers et aux secours mobilisés depuis hier dans la capitale anglaise.

L'auteur identifié

La Première ministre a également donné des précisions sur l'identité de l'auteur de cette attaque. Il s'agit d'un Britannique, qui était connu des services de renseignement. "Une figure secondaire", a dit Theresa May, "il n'était pas le radar des services de renseignement ces temps-ci", selon la chef du gouvernement. Pour les enquêteurs, l'homme pourrait être domicilié à Birmingham. Une gigantesque opération de police a eu lieu dans la banlieue de cette ville située au nord ouest de Londres. L'homme a été tué mercredi lors de l'attaque.

Toutes mes pensées vont aux victimes, la reine Elisabeth II

La reine s'est également exprimée ce jeudi matin. Elisabeth II a adressé ses "pensées, [s]es prières et [s]a plus profonde sympathie à ceux qui ont été touchés, affectés par l'horrible violence d'hier". Elle a salué le gigantesque travail des forces de police. Et a annulé un déplacement ce jeudi pour inaugurer les nouveaux locaux de Scotland Yard.

Une attaque a fait 4 morts (dont l'assaillant) et une quarantaine de blessés à Londres

Ecoutez la députée britannique Caroline Spelman, invitée du journal de 13 heures de France Inter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.