56 sec

P Syrie juppé

Alain Juppé a également mis en cause le Hezbollah, "bras armé" de la Syrie au Liban, où on redoute un regain de tension menée par le mouvement chiite d'Hassan Nasrallah.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.