Watertown en état de siège
Watertown en état de siège © REUTERS/Jessica Rinaldi

Le jeune homme de 19 ans soupçonné d'avoir commis les attentats de Boston avec son frère aîné a été arrêté vendredi au terme d'une journée de traque qui a entraîné le bouclage de toute la ville et transformé Watertown, dans sa banlieue, en véritable champ de manoeuvres militaires.

L'annonce de son interpellation a provoqué le soulagement de cette localité du Massachusetts sillonnée toute la journée par des véhicules blindés et survolée par des hélicoptères militaires.

Ecoutez le reportage d'Anne Lamotte

Riverains et policiers ont laissé éclater leur joie quand Dzhokhar Tsarnaev a été arrêté au terme d'une dernière fusillade. Blessé, il a été hospitalisé dans un état grave, selon un porte-parole de la police locale.

Il se cachait dans un bateau entreposé dans une arrière-cour de Watertown où les forces de l'ordre l'ont découvert grâce aux indications d'un habitant du quartier qui avait vu des traces de sang sur le bateau.

"Capturé !!! La traque est terminée. Les recherches sont finies. La terreur est finie et la justice l'a emporté", s'est réjouie la police de Boston sur son compte Twitter après l'arrestation de Dzhokhar Tsarnaev.

"Nous l'avons eu", dit quant à lui le maire de Boston, Tom Menino, sur le même réseau social.

Barack Obama a ensuite pris la parole à la Maison blanche pour assurer que toute la lumière serait faite sur les attentats de lundi, commis à l'arrivée du marathon de Boston, qui ont fait trois morts et 176 blessés.

Barack Obama a déclaré:

Il reste évidemment des questions sans réponses, ce soir. Entre autres: pourquoi de jeunes hommes qui ont grandi et étudié ici, dans notre communauté et dans notre pays, en sont-ils venus à une telle violence ? Comment ont-ils préparé et commis ces attentats et ont-il reçu une aide ?

Ecoutez le reportage de Fabienne Sintes au moment de l'arrestation

Qui sont les frères Tsarnaev?

Le suspect n ° 2 de l'explosion Bostondans cette photo non datée
Le suspect n ° 2 de l'explosion Bostondans cette photo non datée © REUTERS
Le FBI a confirmé vendredi soir que Tamerlan Tsarnaev, l'aîné des deux frères, tué jeudi soir dans une fusillade avec la police à moins de deux kilomètres du lieu de l'arrestation de son cadet, avait été entendu en 2011 par la police américaine après l'avertissement d'un pays étranger. Les autorités du pays en question, dont le nom n'a pas été précisé, le soupçonnaient d'être "un adepte de l'islam radical" sur le point de quitter les Etats-Unis pour rejoindre un mouvement armé, a précisé l'agence fédérale, ajoutant que l'audition du jeune homme et de sa famille n'avait pas permis "de découvrir une quelconque activité terroriste". _Les précisions d'Anne Lamotte_
La page russophone du réseau social VK a été prise d'assaut dès que le nom de Djokhar Tsarnaev a été rendu public par les autorités américaines. Le fugitif y a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes sur ce qui semble être sa page personnelle. Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a déclaré que les frères Tsarnaev étaient des inconnus en Tchétchénie, et a rejeté la responsabilité de ce drame sur les services secrets américains. Rouslan Tsarni, l'oncle des Tsarnaev, a expliqué que les deux frères ont grandi au Kirghizstan et sont arrivés aux Etats-Unis il y a plusieurs années. _Retour sur l'itinéraire des deux frères avec Marc Crépin_
### Quelques heures après l'appel à témoins Jeudi, le FBI avait diffusé des photos de deux suspects dans l'enquête sur le double attentat à la bombe, qui a fait trois morts et 176 blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon. Lors d'une conférence de presse, l'agent spécial Richard DesLauriers, qui dirige l'enquête, avait identifé deux hommes ("suspect one and suspect two"), que l'on voit grâce à des caméras de surveillance marcher l'un derrière l'autre dans la foule avant l'attentat. Tous deux avancent sur un trottoir et portent les sacs à dos, qui, pense-t-on, contenaient les bombes. L'homme identifié comme "suspect n°1" a une casquette de baseball noire et des lunettes de soleil. Le suspect n°2 porte une casquette blanche à l'envers et dépose son sac à dos par terre, a expliqué Richard DesLauriers. _Les explications d'Anne Lamotte._
La vidéo de 30 secondes [rendue publique par le FBI](http://www.fbi.gov/news/updates-on-investigation-into-multiple-explosions-in-boston/updates-on-investigation-into-multiple-explosions-in-boston) montre les deux hommes sous trois angles différents. Une photo des deux hommes a été prise à 14h37 locales, lundi, soit 13 minutes avant la double explosion.
infographie Boston
infographie Boston © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.